Ile Maurice : confinement acte 2

L’ile Maurice a de nouveau confiné sa population avec le même tact que lors du premier acte. Le 9 mars au soir, à 21h45 précise (alors que son intervention était initialement prévue à 20h00) le Premier Ministre Pravind Jugnauth prend la parole dans une brève allocution.

Il informe la population qu’un nouveau confinement aura lieu et qu’il commencera dès le lendemain à 6h00.

Nous avions eu le droit au même modus operandi lors du premier confinement, à l’exception qu’il était intervenu à 23h00. Une fois de plus, le gouvernement mauricien nous met devant le fait accompli, laissant les professionnels et résidents à l’écart de toutes décisions.

Certains n’ont pas eu le temps de faire les courses pour le lendemain. Quant aux professionnels, il a fallu s’organiser en à peine 8 heures, entre le 9 mars à 22h00 et le 10 mars à 6h00.

Car c’était bien à 6h00 que le lockdown commençait et malheur à ceux qui ont décidé de le braver. Déjà plus de 400 contraventions ont été dressées par les forces de l’ordre. L’amende pouvant atteindre Rs 50 000, soit 5 fois le salaire moyen.

Comment en est on venu à prendre cette décision ?

Seul le PM et son gouvernement le savent. Mais il y a eu un déroulé des faits assez intéressant.

Le 5 mars, le Premier Ministre dans l’exemple et se fait vacciner devant les caméras.

Dès le lendemain, le 6 mars on parle de cas actifs dans la nature. Fait étrange, vu que TOUT le monde est soumis à la quatorzaine. Y aurait il des passe-droits ?

La raison de se regain de cas actifs proviendrait de cartons importés d’Afrique du Sud. Le virus pourrait donc vivre longtemps sur une surface inerte ?

Les jours suivants les cas doublent chaque jour pour atteindre aujourd’hui 150 cas !

Le 9 mars à 21h45 le PM annonce un nouveau confinement

Le 10 mars à 6h00, la population mauricienne est confinée jusqu’au 26 mars 2021.

Combien de temps va durer le confinement ?

Officiellement il doit durer du 10 mars au 26 mars 2021. Mais ici, personne n’est dupe. D’autant plus qu’ils ont les Work Access Permit, permis de travail essentiel pour circuler entre son domicile et son lieu de travail. Pour l’heure, seuls les commerces dits essentiels se sont vus délivrer des WAP.

Si les WAP ont fait le retour, ce n’est pas pour 15 jours. Le confinement durera 4 semaines, mais plus probablement 6 semaines.

L’économie dans tout ça

Déjà fortement impactée, je ne suis vraiment pas optimiste pour les mois à venir. La situation économique est préoccupante dans bien d’autres pays, mais les autres pays n’ont pas forcément tout misé sur le tourisme comme c’est le cas pour Maurice.

Sans compter que la roupie mauricienne a forte dévalué face à l’euro et au dollar (30 % en moyenne). De plus, le prix du fret a littéralement explosé pouvant atteindre des hausses de 700%.

La hausse des prix s’est fait sentir et on attend encore une hausse des prix de près de 80 % pour le mois de juin.

La question est la suivante : “Est-ce que le principe de précaution prit par le gouvernement mauricien était le bon choix ?” Il est trop tôt pour le dire, mais il faudra tirer un bilan une fois la crise sanitaire passée sur ces décisions qui sont certes, très difficiles à prendre.

Laisser un commentaire